La contraception après l'IVG

Publié le par Aglae

L'IVG intervient souvent après un échec de contraception (oubli de pilule, déchirement de préservatif etc...).

Après mon IVG, j'ai changé de contraception et opté pour le stérilet, une contraception plus adaptée à mon mode de vie et mon métabolisme.

Si vous cherchez vous aussi des informations sur la contraception la mieux adaptée à votre personnalité, rendez-vous sur ce site, riche d'information:

CHOISIR SA CONTRACEPTION

http://www.choisirsacontraception.fr/

Publié dans Conseils

Commenter cet article

Alex 25/05/2011 00:08


Etonnant? Oui, ça l'a été d'autant plus que cette gynéco m'a été recommandée par le planning familial (car soi-disant plutôt ouverte d'esprit) quand je leur ai dit que je voulais un DIU cuivre!

Comme quoi j'ai bien fait d'insister parce qu'elle est vraiment super comme gynéco, très douce et très sympa!

Et je pense qu'il faudrait aller placarder le rapport de l'ANAES dans tous les cabinets des gynécos pour qu'ils ne puissent plus nous refuser un DIU, à nous, pauvres nullipares...


Aglaé 08/05/2011 12:05


C'est étonnant tout de même qu'elle te demande autant de temps de réflexion alors que tu es sûre de toi.
C'est certainement parce que certains gyneco pense que le DIU n'est pas fait pour les "nullipare" (= les filles qui n'ont pas eu d'enfant). Sympa le mot, soit dit en passant!
Généralement, ils manquent de formation sur le sujet. Je pense aussi que le stérilet est une super solution: pas d'hormone, pas d'oubli!
Merci pour vos messages les filles!


Alex 28/03/2011 22:21


Ayant toujours été contre les contraceptions hormonales, je n'ai jamais voulu en prendre et forcément, l'accident a fini pas arriver...

Le médecin qui m'a suivie pour mon ivg m'a refusé le DIU cuivre et m'a prescrit d'office la pilule, que j'ai quand même prise puisqu'elle favorise la cicatrisation de l'utérus après l'ivg.

Au bout de 3 mois, ne supportant pas vraiment bien ma pilule (céphalées systématiques), j'ai demandé un DIU cuivre à ma gynéco qui m'a répondu de tester une autre pilule le temps de réfléchir à
l'option du DIU (3 longs mois de réflexion alors que j'étais déjà sûre de mon choix...).

Au bout de 3 mois, je retourne la voir, elle m'a demandé comment ça se passait avec ma nouvelle pilule, et je dois avouer que je n'ai pas eu le moindre désagrément, j'ai parfaitement toléré ma
pilule. Elle m'a donc demandé ce que je voulais faire et à sa grande stupéfaction, j'ai réclamé mon DIU au cuivre! Elle m'a alors demandé une semaine de réflexion de son côté pour en discuter avec
une de ses collègues.

Une semaine après, elle m'a contactée pour m'annoncer qu'elle accepterait de me le poser! Et franchement, AUCUN REGRET! Je recommande le DIU cuivre à toutes celles qui ne veulent se gaver
d'hormones quotidiennement, à celles qui sont très sujettes aux oublis et euh... nan à toutes les femmes en fait!


C. 19/01/2011 22:55


La femme n'est pas forcément responsable de l'échec de contraception.
Les grossesses sous pilule correctement prise ça existe.
Toujours aussi exotique, la grossesse sous stérilet (cuivre).
C'est ce qui m'arrive en ce moment.
Beaucoup de colère et d'angoisse mais je pense remettre un stérilet après l'IVG.
Cela reste le moyen de contraception qui me convient le mieux.
Je pense surveiller mon cycle de manière obsessionnelle par la suite...