Témoignage de Laralara

Publié le par Laralara

 

 

J'ai eu recours à un IVG il y a 9 ans de cela. J'avais 19 ans et si je suis tombée enceinte, c'est parce que mon mode de contraception était inadapté (nausées quotidiennes dès que je prenais la pillule). Mon médecin à l'époque n'en a pas fait grand cas et a persisté a me prescrire une pillule trop dosée qui provoque des nausées. C'est comme cela que je suis tombée enceinte.

J'ai immédiatement pris la décision d'avorter car j'étais étudiante, je commençais juste mes études, et je disposais de ressources très limitées et souvent insuffisantes pour moi seule. Je savais qu'en ayant un enfant à ce moment-là, je compromettais mes études, mon avenir. Ceci d'autant plus que cette grossesse n'était pas désirée.

Heureusement, mon (nouveau) médecin m'a vite prise en charge. Le lendemain de mon RDV, je suis allée au Planning Familial qui m'a bien écoutée. La semaine d'après, j'étais à l'hôpital pour un avortement par voie médicamenteuse. J'étais juste à 5 semaines de grossesse. Ca c'est très bien passé. je suis restée une après-midi à l'hôpital et le lendemain, j'ai pu aller en cours sans que personne ne remarque rien.

Même si ça s'est bien passé, je n'irai pas jusqu'à dire que c'était une bonne expérience car l'avortement n'a rien d'une partie de plaisir. Cela dit, je ne regrette rien et je ne m'en veux pas. Je n'avais rien à offrir à cet enfant non désiré et je lui en aurait voulu d'avoir gâché ma vie. J'ai beaucoup de chance de vivre dans un pays qui respecte le désir de ne pas avoir d'enfant et qui laisse aux femmes l'opportunité de décider de ne pas avoir d'enfants non désirés et de disposer librement d'elles-mêmes.

Je pense que si ça m'arrivait maintenant, je réagirais différemment car je ne suis plus dans la même situation. J'ai un travail, une situation stable. Je considérerais une grossesse non désirée d'un oeil différent. Comme quoi, on ne peut pas juger les autres femmes qui décident d'avorter ou non car chaque situation est différente et chacune a ses propres motifs.

Je comprends que certaines soient choquées par l'avortement mais au vu des divers commentaires que j'ai lu sur ce site, je pense qu'elles ne considèrent pas la situation de chaque femme. Chacune a le droit de penser ce qu'elle veut mais pour le bien de tous, nous devons respecter les choix de chacun, d'autant plus quand ces choix sont en respect avec la loi en vigueur. Je pense que je ne peux pas instaurer de dialogue constructif avec toute personne qui ne me respecte pas, qui me juge gratuitement et qui me censure dès que j'exprime quelquechose qui est en contradiction avec ses pensées.

L'avortement est une chance. Dans beaucoup de pays, beaucoup de femmes ne peuvent pas disposer de leur vie, de leur désir ou non-désir d'enfants. Ici, en France, nous l'avons. Nous devons préserver ce droit.

Publié dans Témoignages

Commenter cet article